Vidéo : la fin de l’Etat islamique ?



Après une montée en puissance en 2014, les djihadistes de l’EI avaient étendu leur influence sur de vastes régions en Syrie et en Irak, sur une superficie équivalente à celle de la Grande-Bretagne.
La zone qu’ils défendent aujourd’hui a une superficie de moins de 5 kilomètres carrés.

Mais cela signifie-t-il la disparition de cette organisation, responsable de multiples exactions et accusée de crimes contre l’humanité ?

Pour l’instant, selon des experts de l’ONU, il reste encore au moins 14 000 militants du groupe EI en Syrie, dont au moins 3 000 combattants. Explications.